faîtes-vous plaisir

A chaque cellulite sa tactique

Conseils corps et cheveux

Oubliée sous nos vêtements d’hiver, la cellulite revient au top de nos préoccupations dès les premiers rayons de soleil. Avec près de 90 % des femmes concernées, difficile d’échapper à cette ennemie de notre silhouette, kilos superflus ou pas. Notre prescription pour oser bikini et tenues légères ? Ciblez !

 La cellulite adipeuse

Votre peau est lisse, la peau d’orange n’apparaît que lorsque vous pincez. Vous avez éventuellement quelques kilos en trop, mais ne faites pas de rétention d’eau. Votre cellulite est plutôt molle et ne vous fait pas mal. Elle est localisée sur les cuisses, les hanches et les fesses, voire le ventre. 

Laissez-nous deviner : vous êtes plutôt jeune, pas très fan d’exercice physique et votre alimentation est trop riche. Votre cellulite est apparue après la puberté, un excès de stress ou une récente grossesse. Bref, vous « stockez » vos graisses, mais votre peau drape encore fermement les tissus infiltrés. 

 

 « Astuce di… » : déstockez ! Crème amincissante + palper-rouler. À pratiquer soi-même, ou à l’aide d’un appareil de massage, le palper-rouler permet d’«éclater» les cellules graisseuses. La crème amincissante contient des actifs lipolytiques qui ont un effet accélérateur de la fonte graisseuse et qui aident ainsi les adipocytes à se «dégonfler».
 

La cellulite aqueuse ou « infiltrée » 

Votre peau n’est plus aussi ferme et laisse apparaître un léger relief capitonné… Inutile de pincer pour deviner la peau d’orange, elle transparaît. Vos jambes et vos pieds ont tendance à gonfler, votre cellulite est encore souple, mais elle s’est installée au niveau de vos genoux et chevilles.
 
Comme chez beaucoup de femmes adultes, une insuffisance veineuse, une circulation lymphatique ralentie et des variations hormonales agissent de concert et bloquent l’élimination de l’eau, des toxines et des déchets.
 

 

 « Astuce di… » : Drainez ! Pensez aux compléments (en gélules ou boissons) drainants, veinotoniques et aux plantes, aux sports comme l’aquadrainage lymphatique, aux bas collants à l’action de compression dégressive et aux shorts amincissants qui effectuent un micro-massage constant. Pour vos crèmes amincissantes, préférez celles qui contiennent des principes actifs ayant une action de drainage circulatoire (extraits de vigne rouge, de marron d’Inde…) et qui empêchent la rétention d’eau.
 
 

La cellulite fibreuse

Votre peau est détendue et bosselée. Votre cellulite est douloureuse et dure au toucher ; on peut littéralement palper les nodules qui se sont formés. Elle se localise principalement sur les cuisses et les genoux. Avec les années, vos problèmes circulatoires et lymphatiques se sont aggravés, les modifications hormonales n’ont rien arrangé. Votre cellulite est ancienne, donc dense et profondément ancrée. Qualifiée de «fibreuse», car elle est due à un durcissement du collagène.
 
Votre cellulite n’est pas la plus facile à traiter, mais ne désespérez pas : vous faites partie de la majorité des femmes et les solutions sont nombreuses pour agir sur l’aspect de votre cellulite avec efficacité !
 
 
 « Astuce di… » : La combattre sur tous les fronts ! Relisez les chapitres précédents : évitez donc de prendre des kilos, pratiquez un sport qui stimule les échanges circulatoires et lymphatiques (natation, marche…), mais, surtout, massez-vous et pratiquez le palper-rouler. Quant à votre crème amincissante, elle doit non seulement agir sur la fonte des graisses et drainer, mais aussi contenir un actif fermeté pour améliorer l’aspect de la peau.