faîtes-vous plaisir

5 tendances à la loupe

5 tendances NEW

1. Poupée de cils, poupée de style

Il y a de ces regards qui hypnotisent et restent inoubliables, même 50 ans après. En 6 lettres... Twiggy!

 

Et si cette saison, c’était à vous de jouer les baby dolls ? Printemps a beau rimer avec innocent, vos yeux n’en seront pas moins envoûtants. Un soupçon de fard clair sur votre paupière mobile, suivi d’un trait d’eyeliner savamment appliqué au ras des cils pour agrandir et sublimer le regard. Et pour la touche finale, une double couche de mascara noir en haut et en bas, pour des cils interminables, séparés et recourbés qui n’attendent que de papillonner.

 






2. Le pastel à fleur de peau

 

Rose dragée, vert amande, bleu layette, tendre lilas ou jaune mimosa, en mode comme en beauté, pour les beaux jours, le pastel fait son grand retour ! Bonne nouvelle : en 2012, ces tonalités douces et printanières ont rayé le mot « fade » de leur vocabulaire.

 

Plus affirmés, plus audacieux mais toujours frais et lumineux, les néopastels multiplient les effets. Les poudrés charment par leur côté féminin et romantique, les irisés nimbent le visage d’un halo magique tandis que les pastels acidulés vus dans les défilés donneront un petit air mutin sans perdre de leur délicatesse.


Les couleurs incontournables ? Le rose pétale et le vert d’eau sans hésitation ! Ils sont de toutes les collections et, grand avantage, ils s’harmonisent parfaitement. Le vert et ses déclinaisons s’afficheront sur les yeux et les ongles principalement, suivi de prêt par le bleu layette et le lilas. Le rose, lui, s’est glissé partout. Logique : il s’accorde avec toute la palette, est synonyme de bonne mine et, posé sur les pommettes, il se révèle it-couleur pour mettre le teint en valeur.


Le conseil di : Pour faire bon usage de cette palette de maquillage tout en affirmant votre regard, c’est très facile. Après avoir appliqué le fard pastel en halo sur toute la paupière mobile, soulignez-la d’un trait de crayon gris ou marron au ras des cils, posez une pointe de fard blanc irisé en highlighter sous le sourcil. Terminez en posant une couche de mascara allongeant. 
 
 

3. Gardez la pêche


Vifs et électriques dans leur version color block de l’année passée, les tons orangés succombent à la tendance pastel. Toujours aussi frais et lumineux, ils s’adoucissent ce printemps et prennent de jolis reflets pêche ou abricotés légèrement rosés.


A consommer sans modération par toutes les carnations, même les plus claires, ces teintes fruitées sont synonyme de bonne mine quand elles s’invitent sur nos pommettes et sur nos lèvres. Si vous souhaitez copier les looks des défilés, appliquez-les en halo sur vos paupières mais gardez la main légère ou intensifiez-les par un trait de crayon au ras des cils de couleur prune ou marron.

 

4. Le teint new generation


Avec les premiers rayons de soleil, il nous pousse des envies de fraîcheur et de légèreté et c’est particulièrement vrai concernant notre teint. Ça tombe bien, depuis quelques mois, les BB creams font un carton et les fonds de teints nouvelle génération ont pour mission de recréer un teint nu parfait.


Les secrets de cet effet ‘seconde peau’ ? Des pigments intelligents qui s’adaptent à la carnation, des textures légères qui lissent les imperfections sans effet masque et des formules conçues pour préserver la lumière naturelle du teint et maintenir l’hydratation.

Résultat : adieu fini artificiel, bonjour la bonne mine nude et naturelle !

 

5. Vernis : Neutres ou flashy, choisissez votre camp !


En matière de tendances, impossible de faire l’impasse sur les vernis !

Sous les projecteurs : un arc-en-ciel de couleurs pastel avec du rose macaron (indispensable !), du vert (encore plus fashion !), du pêche (nude, juste comme il faut !) et une pointe de lilas (oserons-nous ?).


Les inconditionnelles du rouge ne seront pas déçues ; mais, pour être dans le ton de la saison, elles le préféreront paré de reflets orangés ou opteront pour du fuchsia. Car oui, les vernis pop et flashy, limite fluo, viendront également migrer au bout de nos doigts.

Et ce n’est pas fini ! Que dire de ces violets lumineux et de ces bleus audacieux ? Et bien, tout simplement qu’ils en nous mettront plein les yeux.

Constat : que celle qui ne trouve pas son vernis parmi toutes ces tendances lève le doigt !